Mobilité

Lyon-Turin : feu vert attendu pour des travaux du tunnel de base en 2014

Mercredi 20 novembre se tiendra à Rome un sommet franco-italien qui devrait concrétiser l’engagement des deux pays en faveur du projet de tunnel international sous les Alpes.

Le Parlement italien a voté la ratification du texte qui modifiera le traité de 2001. En France, l’Assemblée nationale a adopté le 31 octobre la loi autorisant la ratification de l’accord entre la France et l’Italie. Le Sénat se prononcera ce lundi 18 novembre.

La CCIR Rhône-Alpes et les délégations régionales du MEDEF et de la CGPME ont  lancé un appel à la mobilisatiion des entreprises.  Les trois organisations expliquent avoir rassemblé 1000 chefs d’entreprises autour d’une déclaration en faveur de la liaison Lyon-Turin. La déclaration demande aux autorités nationales de prendre les dernières décisions nécessaires permettant le lancement, dès 2014, des premiers tronçons du tunnel transfrontalier. Les 1000 signatures seront  adressées à la présidence de la République et au gouvernement.

« Nous nous réjouissons de la mobilisation des chefs d’entreprises de Rhône-Alpes en faveur de la liaison ferroviaire Lyon-Turin, maillon clé du réseau central de transport européen. Ce chantier, dont le prochain Sommet franco-italien devra donner le coup d’envoi, représente un formidable accélérateur de développement économique, de création d’emplois et de rayonnement pour la région. » explique Jean-Paul Mauduy, président de la CCIR Rhône-Alpes.

«  Le Lyon-Turin a aussi du sens sur le plan environnemental dans le cadre d’une stratégie ambitieuse de report modal de la route vers le rail » rappelle Bernard Gaud, Président du MEDEF Rhône-Alpes.

Enfin, François Turcas, Président de la CGPME Rhône-Alpes, rappelle que  « l’Italie représente un marché important pour les entreprises de Rhône-Alpes. Mais le développement des échanges commerciaux est aujourd’hui freiné par des infrastructures anciennes dont la fiabilité est altérée. La ligne ferroviaire fret et voyageurs Lyon-Turin garantira des trajets plus performants, plus sûrs et plus compétitifs en termes de temps et de coûts. »

VOIR AUSSI