Infrastructures

Lyon-Turin: les opposants espèrent un refus improbable de l’Europe

Après la décision de la France et de l’Italie de financer le tunnel de base de la liaison transalpine, les opposants qui ont perdu une nouvelle bataille, n’ont plus qu’un espoir, le refus de la part de l’Europe de financer le projet.

Les opposants mettent en avant toujours les mêmes arguments visant à discréditer le projet d’ensemble en avançant sans éléments probants, des soupçons de “ conflits d’intérêts et de liens avec la mafia, trucage d’appel d’offres, relations douteuses de commissaires enquêteurs …“.
Gageons que l’Europe ne se méprendra pas et refusera le financement d’un projet infondé et imposé aux contribuables.” expliquent les opposants qui exigent ” l’arrêt de ce chantier des petits et grands arrangements, l’utilisation de la voie ferroviaire existante pour le transport des marchandises et des camions dès maintenant.

VOIR AUSSI