Bioéconomie

Valais : Sion conserve ses vignobles en terrasses

La Municipalité de Sion a mis en place un projet global de remise en état et d’amélioration des terrasses du vignoble sédunois (de Sion), leur structure en pierres sèches faisant partie du patrimoine du Valais. Le Conseil d’Etat a  approuvé la remise en état de 1 270 m2 de murs en pierres sèches dans le périmètre évalué prioritaire de Clavau et Tous-les-Saints.
Le vignoble de Sion représente plus de 375 de part et d’autre de la vallée du Rhône. Les murs en pierres sèches sont pour la plupart bien entretenus, mais plusieurs tronçons sont dégradés, voire effondrés. La Municipalité de Sion a présenté un projet global de remise en état de huit périmètres.
Devisée à 1.22 millions de francs et subventionnée à hauteur de 756 000 francs la remise en état correspond au premier programme annuel  dont les travaux débuteront après les vendanges 2015. En plus de la conservation du paysage en terrasses (7% du total de 60 km de murs en pierres sèches feront l’objet de travaux de réfection), le réseau d’irrigation sur 5.8 km sera assaini et 1 kilomètre de voie d’accès rénové ou construit. Quelques améliorations ponctuelles pour l’évacuation des eaux sont prévues. L’estimation du coût de ces mesures s’élève à environ 23 millions de francs. D’autres projets de restauration sont en cours dans huit communes du canton : Fully, Visperterminen, Bovernier, Vétroz, Martigny, Martigny-Combe, Rarogne et Loèche.

VOIR AUSSI