Méthanisation : une citerne souple géante pour stocker le digestat

La société iséroise Labaronne Citaf a récemment installé une citerne souple de 2000 m3 sur le site d’un agriculteur italien pour stocker le digestat de son unité de méthanisation. Un record de capacité pour ce type d’équipement.

La citerne de 2000 m3, de la taille d'un demi rerrain de football. Enviscope.com
La citerne de 2000 m3, de la taille d’un demi rerrain de football. Copyright Labaronne Citaf

L’exploitant du site de méthanisation, un agriculteur du Nord de l’Italie, produit du gazon et du tabac. Il est également propriétaire de plusieurs élevages de taureaux qu’il met en location et dont il récupère le lisier pour alimenter son unité de biogaz de 1 MW. Confronté à un accroissement de sa production de digestat, le volume de ses cuves en béton était devenu insuffisant pour stocker celui-ci. Il envisageait donc la construction d’une nouvelle cuve de 6 m de haut, mais les services de l’environnement ne lui en ont pas donné l’autorisation, en raison de l’impact paysager trop important. C’est ainsi que s’est imposée la solution d’une citerne souple, d’un volume cependant pour le moins inhabituel : 2000 m3 d’un seul tenant (soit environ 40 m sur 30 m), un record pour ce type d’équipement.

Conçue et fabriquée par Labaronne Citaf, entreprise implantée à Pont-Evêque dans l’Isère, la citerne a été installée en présence d’autres agriculteurs et des responsables de la région qui avaient été invités pour découvrir cette nouvelle solution et constater son faible impact olfactif et visuel.

Une alternative à la construction en dur

Les citernes sont fabriquées par assemblage de lés de tissus techniques, composés d’une trame polyester enduite de PVC ou de PU, avec un traitement anti-UV sur les deux faces. Outre son coût moindre, cette solution de stockage présente de nombreux avantages par rapport à une réserve en dur. Elle peut en effet être utilisée pour le stockage, mais aussi le transport de liquide. Les citernes peuvent être installées rapidement, sans permis de construire et offrir une solution de stockage pérenne, de plusieurs décennies selon le constructeur, et ce pour des applications diverses dans les secteurs de la protection civile, des armées, de l’humanitaire, des collectivités, de l’agriculture, de l’Industrie & BTP et de l’environnement. Par ailleurs, comme il s’agit d’un stockage complètement hermétique, le liquide est à l’abri de l’air et de la lumière, évitant ainsi toute évaporation, contamination externe ou développement d’algues.

 Mise en oeuvre dans l’urgence

« C’est déjà notre quatrième référence avec ce produit hors norme, mais pour des raisons d’éloignement ou de confidentialité, nous n’avions pas eu l’occasion de présenter les trois premières, déjà installées au Bangladesh, en Israël et en France », précise-t-on chez Labaronne Citaf. Le défi était d’autant plus ardu qu’à chaque fois que l’entreprise a été sollicitée pour la fabrication d’une citerne de 2000 m3, il s’agissait de répondre à un besoin urgent. « Les raisons de l’urgence varient d’une demande l’autre et sont spécifiques à chaque projet, qu’il s’agisse pour le maître d’ouvrage de répondre une injonction des autorités, de pallier à une solution existante défaillante et soudain dangereuse, ou de trouver une alternative à un projet mal étudié pour lequel la solution initialement retenu ne convient pas. » Véritables prouesses techniques, les citernes ont toutes été fabriquées en un temps record pour répondre aux contraintes imposées par les clients avec des délais allant d’une semaine à seulement quelques jours pour le projet en France.

 

 

VOIR AUSSI