Biomatériaux

Michelin renforce son soutien pour la culture durable de l’hévéa en Indonésie

Michelin achète 51% de la Royal Lestari Utama (RLU), projet pilote de développement de plantations durables d’hévéas en Indonésie. Le Groupe  réaffirme son engagement en faveur de la production d’un caoutchouc naturel durable et de l’amélioration des conditions de vie des communautés locales.

Déjà actionnaire à 49% Royal Lestari Utama (RLU) Michelin rachète 51% du capital cette co-entreprise créée avec le groupe Barito Pacific. Le groupe français devient ainsi propriétaire unique  de RLU à 100%.  RLU exploite trois licences couvrant près de 70 000 hectares à Sumatra dans la province de Jambi, et 18 000 hectares à Bornéo, dans la province de Kalimantan Est.

     Lancé en 2015, ce projet vise à favoriser une production de caoutchouc naturel durable sur 70 000 hectares  sur l’ile de  Sumatra, dans la province de Jambi, sur  18 000 hectares dans l’ile de Bornéo, dans la province de Kalimantan Est. Ces territoires  étaient très dégradés et déforestés avant l’implication de Michelin et de son partenaire Indonésien.

     Le travail considérable réalisé depuis 2015, largement documenté, a permis de nombreuses avancées sur le plan social comme sur le plan environnemental.  Durant près de six années, fort d’un important travail préparatoire, des hévéas ont été plantés sur plus de 23 000 hectares, 39 000 hectares ont été protégés pour accueillir notamment des activités agroforestières et des cultures vivrières. Le projet comporte aussi une dimension sociale avec pour objectif constant l’amélioration des conditions de vie de 50 000 habitants à travers la création d’environ 4 000 emplois, la formation d’agriculteurs à l’hévéaculture et à la diversification des cultures.

     Depuis 2015, Michelin a investi plus d’un milliard d’euros en Indonésie. A travers ce projet, Michelin voit une réelle opportunité de long-terme pour contribuer significativement à la construction d’une filière de caoutchouc naturel plus durable.  Michelin reste pleinement conscient des difficultés auxquelles un projet de cette envergure doit faire face. La chaîne de valeur du caoutchouc naturel reste extrêmement complexe et fragmentée et de nombreux efforts restent à accomplir sur le plan commercial, environnemental et social.

« En devenant propriétaire à 100% de RLU, Michelin va continuer à investir dans un projet de long-terme – exigeant mais exemplaire – intégrant dimension sociale, protection de l’environnement et performance économique. Nous sommes fiers des actions menées avec notre partenaire indonésien Barito Pacific, que nous remercions pour sa contribution au projet depuis son lancement en 2015. Nous sommes également confiants dans l’avenir de RLU quant à sa capacité à accompagner la transformation de la filière du caoutchouc naturel en Indonésie tout en améliorant les conditions de vie et en protégeant les forêts et les écosystèmes » a déclaré Vincent Rousset-Rouvière, Directeur des achats du groupe Michelin.

 

VOIR AUSSI