Air

Mont-Blanc : les glaces ont gardé les traces de la pollution au plomb de l’époque romaine

Mont-Blanc : les glaces ont gardé les traces de la pollution au plomb de l’époque romaine

Datées au carbone 14, les couches les plus profondes du glacier du col du Dôme, dans le massif du Mont Blanc, ont enregistré l’état de l’atmosphère depuis l'époque de l’Antiquité romaine.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI