Mobilité

Montagne 2040: un programme qui doit être concret

Yves Paccalet, (Europe Ecologie les Verts), élu de Savoie,  vice-président par ailleurs du Parc National de la Vanoise, insiste sur l’urgence de l’action contre le réchauffement climatique. Il met en garde contre la fonte des glaciers.

Antoine Fatiga, pour le Front de Gauche a rappelé l’importance du ” travailler et vivre à la montagne”. Pour l’élu de la Savoie, il faut en particulier penser  l’industrie. Il faut aussi développer le tourisme social, prendre en compte les saisonniers, le logement pour les travailleurs du tourisme mais aussi de tous les habitants.

Pour le groupe socialiste,  David Smetanine ( Parti socialiste, écologistes, et apparentés),  rappelle les difficultés des territoires de montagne, sous équipés en matière de numérique,  de transport, de services en matière  de formation, d’emploi.

Pour Nicole Billet, PSEA, il ne faut pas mettre une cloche pour ne conserver que les fleurs ou les activités touristiques. Il faut prendre en compte les activités industrielles ( électricité, métallurgie, transformation du bois, équipements pour la montagne). En matière numérique, la Région doit contribuer au désenclavement des communautés, à l’implantation d’activités nouvelles.

VOIR AUSSI