Biotope

Moto de trial dans les espaces naturels : recrudescence en Savoie

Le 16 avril trois mineurs ont été interpellés par les agents de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage ( ONCFS) alors qu’ils pratiquent la moto cross sur les bancs de graviers de l’Isère à Saint- Paul-sur-Isère. Le secteur fait l’objet de surveillances fréquentes suite à des constats d’infraction répétés depuis deux ans. Les mineurs reconduits à pied au domicile parental ont été verbalisés.
Le 18 avril un jeune majeur est interpellé à moto dans des prés à Pralognan-la-Vanoise. Il refuse de décliner son identité, prend la fuite en insultant les agents de la police de l’environnement. Finalement identifié, son dossier a été transmis au Parquet d’Albertville. Le 29 avril, trois mineurs sont interpellés par les agents du Parc de la Vanoise à Séez, alors qu’ils progressent en hors piste dans les alpages du Clapet.

Davantage de délits

Les services de police de l’environnement de Savoie constatent depuis plusieurs années une augmentation des infractions relatives à la circulation des véhicules à moteur dans les espaces naturels. Ils constatent le développement du ‘hors piste’ en dehors de toute voie ou chemin. Les calculs sont simples, explique en substance Thomas RIETHMULLER , de la Direction départementale des territoires de Savoie. « Il n’y a pas davantage d’agents mais on constate plus de délits ».
Plusieurs constats d’infraction ces dernières semaines témoignent de la méconnaissance de la réglementation par les pratiquants, soit de leur volonté manifestement délibérée de l’enfreindre. Les infractions sont l’objet de procès verbaux, transmis au parquet. Le parquet apprécie la suite à donner et les juges décident de sanctions, qui peuvent être lourdes. Mais en l’absence de récidive, pour ne pas pénaliser trop durement des jeunes, et pour conserver une dimension éducative, les sanctions peuvent être moins lourdes que des sanctions infligées en dehors du domaine de l’environnement.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI