Environnement

Moustique tigre : supprimez le moindre point d’eau

Le moustique tigre est présent dans le sud de la France et dans quatre départements de Rhône-Alpes. Celui qui vous pique est né chez vous, dans une gouttière où l’eau stagne, sur un toit terrasse irrégulier, au fond d’une fontaine d’agrément contenant des eaux de pluies. Conservez un environnement aussi sec que possible autour de votre domicile.Le moustique qui vous  a piqué, ou celui qui vous piquera est né près de chez vous, dans notre jardin ou sur votre balcon.

Inutile d’abord d’utiliser des produits anti-moustiques (insecticides et répulsifs) qui ne permettent pas d’éliminer ce voisin incommodant. Outre leur prix et leurs inconvénients sanitaires,  ces produits ont l’inconvénient de favoriser la résistance des certains individus puis de populations.

Il faut agir est sur l’environnement du moustique, de la femelle qui pond dans l’eau et vous pique pour s’alimenter en protéines. Ce moustique se développe majoritairement en zone urbaine où abondent les points où l’eau est présente en faibles quantités. Il  se déplace peu, de 25 à 50 mètres autour de son lieu de naissance. Les femelles vont piquer une personne pour prélever un peu de sang nécessaire à la fabrication de leurs oeufs.

Elles pondent environ 250 oeufs tous les deux jours dans des « gîtes » où la présence d’eau stagnante est favorable au développement larvaire : vases, soucoupes, pneus usagés.

Il faut surveiller l’état des gouttières qui peuvent conserver un peu d’eau de pluie, les terrasses à la couverture irrégulière. Intervenez rapidement  après la pluie. Videz peu après que l’arrosage soit réalisé. Fermer un bac destiné à recevoir l’eau de pluie.

Aedes albopictus se développe surtout dans de petites quantités d’eau. Il est donc très important de supprimer chez soi les eaux stagnantes qui permettent la reproduction du moustique, à l’intérieur et surtout autour de son domicile :

· enlever tous les objets abandonnés dans le jardin ou sur la terrasse qui peuvent servir de récipient,
· vider une fois par semaine les soucoupes, vases, seaux, etc.,
· remplir les soucoupes des pots de fleurs avec du sable mouillé pour permettre l’arrosage,
· vérifier le bon écoulement des eaux de pluie (gouttières…),
· entretenir le jardin : élaguez, débroussaillez, taillez, ramassez les fruits tombés et les déchets végétaux, réduisez les sources d’humidité.
Ces gestes simples réduisent efficacement le risque de présence du moustique à proximité du domicile. Ils sont indispensables pour limiter la prolifération des moustiques et pour protéger votre entourage.

VOIR AUSSI