Bioéconomie

Multiplication de semences: plus de 2300 agriculteurs dans le sud-est

La production de semences est une activité de pointe pour l’agriculture française. C’est le cas dans le sud-est de la France, comme l’indiquent les données du Groupement interprofessionnel des semences et plantes (GNIS), qui regroupe des entreprises de 23 départements,  rattachés à plusieurs régions (Auvergne, Rhône-Alpes, Bourgogne, PACA et Languedoc Roussillon).

Onze entreprises d’obtention des nouvelles variétés fonctionnent dans le sud-est, en Auvergne, comme Limagrain mais aussi dans la Drôme, dans le Gard  le Vaucluse et les Bouches du Rhône.

Trent quatre établissements produisent des semences pour des espèces de grandes cultures. Vingt quatre  établissements produisent des semences potagères et des plants certifiés, en particulier en Drome et Ardèche.  Près d’une trentaine d’établissements produisent des plants de pomme de terra. Les producteurs de plants de légumes sont largement répartis sur le territoire, notamment dans le Rhône et dans les Bouches du Rhône.

Les producteurs de semences de lavande et de lavandins sont concentrés en Drome, Hautes Alpes, Alpes de Haute Provence et Vaucluse.

Plus de 2300 agriculteurs

Les agriculteurs multiplicateurs sont au nombre de 2345 , dans le sud-est: les principales espèces multipliées sont le maïs, le sorgho, les cérales, les oléagineux. Les agriculteurs du Sud est représentent 13% des agriculteurs qui pratiquent cette activité en France. Les surface consacrées à la multiplication représentent  plus de 40 000 hectares, soient 11% des surfaces consacrées à cette activité en France.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI