Mobilité

Lancement de Multitud centrale de mobilité de la région urbaine de LYON

Pour faire gagner des parts de marché aux transports collectifs, il est nécessaire de faire sauter le verrou de l’information. Les usagers habituels connaissent une partie du système, mais les personnes qui ne sont pas usagers hésitent à recourir des services qui peuvent leur paraître compliqués.


Le site Multitud.org présenté lundi au siège de la Région par Bernard Soulage, vice président de la Région en charge des Transports et les représentants de quelques Autorités organisatrices des Transports (AOT), représente une avancée considérable. Chaque jour dans la région lyonnaise, plus de 2 millions de trajets sont effectués par les transports collectifs, en bus, en car, en TER. Ces dernières années, un effort a été réalisé pour rapprocher les réseaux, coordonner l’offre. La Région a mis en place la carte OURA. Elle participe au Réseau Express de l’Agglomération Lyonnaise (REAL) qui vise à développer le transport ferroviaire dans la région urbaine de Lyon, en particulier par une modernisation du réseau de l’Ouest lyonnais.


Multitud permet de franchir un pas supplémentaire en direction du public. La base de données permet d’interroger des informations sur 930 lignes de transports (tous modes confondus), proposant 22 300 points d’arrêt, plus de 87 000 trajets, 1,780 millions d’horaires de passages, avec 27 845 correspondances.


De porte à porte


Des expériences réalisées lors de la présentation ont montré comment on pouvait aller d’une rue de Montagnieu, près de la Tour du Pin au siège de la Région, d’un quartier de Saint Etienne à Lyon, d’une rue de Chatillon sur Chalaronne, à la mairie de Vienne. Des cas de figure pas forcément facile. Multitud donne des réponses précises de porte à porte. IL indique le meilleur moyen de se rendre à l’arrêt de transport en commun le plus proche (bus ou gare), puis les correspondances avec les différents modes de transports, le trajet terminal. Le site indiquer le temps total du trajet. C’est parfois long, mais cela marche. Le site permet d’imprimer la feuille de route.


Le système qui est un peu le « GPS » du non automobiliste, permet d’ores et déjà de connaître quelques perturbations annoncées, par exemple des travaux ou des manifestations. Il intègrera en 2010 des informations en temps réel sur des perturbations liées à la circulation, à des bouchons, des accidents. Il permettra aussi aux gestionnaires des réseaux de mieux connaître les questions des utilisateurs, dont la demande de transports, pour mieux affiner l’offre de services.


Michel.deprost@enviscope.com


Pour aller sur le site multitud : www.multitud.org



VOIR AUSSI