Énergie

Taxe carbone : “Sortir du nucléaire” dénonce un système de soutien à l’industrie nucléaire

« Le Réseau “Sortir du nucléaire” dénonce la “Taxe Fillon”, un véritable dévoiement de la nécessité de taxer les énergies polluantes (nucléaire, pétrole, gaz, charbon). Telle que présentée par M Fillon, la “taxe carbone” est en toute simplicité une opération de soutien à l’industrie nucléaire française qui, il est vrai, est en pleine déconfiture (désastre du programme EPR, absence de solutions pour les déchets nucléaires, déficits colossaux et déroute d’Areva et EDF en bourse, etc)


Cette volonté de protéger l’atome est d’autant plus absurde que l’industrie nucléaire dans son ensemble, de la mine d’uranium au démantèlement des installations, ne génère pas seulement des contaminations radioactives mais émet aussi des gaz à effet de serre de façon non négligeable… et croissante.


Qui plus est, l’option “nucléaire + chauffage électrique”, imposée en France, montre son absurdité tous les hivers : la consommation des convecteurs électriques est telle qu’il faut massivement importer de l’électricité produite par des centrales thermiques (fuel, charbon). A l’arrivée, ce système produit de grandes quantités de déchets radioactifs ET de fortes émissions de CO2.


Le gouvernement français, contraint par l’opinion publique d’agir en faveur de l’environnement, utilise tous les subterfuges pour protéger le nucléaire qui est pourtant une des énergies les plus polluantes et la plus dangereuse. Par ailleurs, le Réseau “Sortir du nucléaire” rappelle que la France a un objectif impératif, fixé au niveau de l’Union européenne, de 23% d’énergies renouvelables en 2020. Pour atteindre cet objectif, il faut certes développer les énergies renouvelables, mais il faut aussi impérativement réduire le recours aux énergies non renouvelables… comme le nucléaire.


Aussi, le Réseau “Sortir du nucléaire” appelle les citoyens à se mobiliser les 3 et 4 octobre à Colmar (Haut-Rhin) pour obtenir la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, la plus vieille de France : http://www.fermons-fessenheim.org/


Le titre et le chapeau placés au dessus de ce communiqué sont de la rédaction d’Enviscope.com


VOIR AUSSI