Bioéconomie

Le Conseil d’Etat annule une autorisation d’essai OGM à Bourgoin-Jallieu

Le Conseil d’Etat a annulé le 24 mais un arrêté du Ministre de l’Agriculture autorisant des semis d’OGM. Cette décision suit une action engagée par plusieurs maires, dont le maire de Bourgoin Jallieu, qui avaient par ailleurs pris des arrêtés interdisant ces semis sur le territoire de leurs commune.


Le Maire de Bourgoin-Jallieu avait été saisi d’une demande d’autorisation d’essai de maïs OGM sur sa commune. En janvier 2007, les associations s’étaient réunies organisant des réunions d’informations publiques et des conférences débats sur Bourgoin Jallieu et en Isère. Un Collectif Nord Isérois anti-OGM avait vu le jour qui avait organisé une manifestation. Monsanto avait renoncé aux essais


Le Conseil d’Etat a annulé l’arrêté ministériel en raison de l’information insuffisante de la Commission du Génie Biomoléculaire, organisme scientifique chargé d’assister le ministre avant sa décision. Pour la FRAPNA, le Conseil d’Etat “a sanctionné le manque de transparence administrative préalable à l’autorisation d’expérimentation des OGM en plein champ”


Chantal GEHIN, pilote du Réseau Agriculture Régional FRAPNA, estime dans un communiqué de la Fédération que « bien que l’on assiste à un net progrès dans l’application du droit communautaire relatif à l’expérimentation des OGM, la mobilisation doit se poursuivre. » La FRAPNA, le GIET et France Nature Environnement invitent à signer une pétition sur le MON810 destinée à Stavros Dimas, Commissaire Européen à l’Environnement au momentoù l’Europe s’apprête à autoriser la culture d ce maïs.


Pétition téléchargeable sur http://giet-info.org


VOIR AUSSI