Actualités

Parti Socialiste-EELV: l’opposition régionale estime Rhône-Alpes inaudible

Energie, climat, projet Lyon Turin, orientations budgétaires, soutien à l’industrie : l’Union de la Droite et du Centre souligne les conséquences de la division au sein de la majorité régionale en Rhône-Alpes, symétriques selon, elles, des tensions qui existent au niveau du Gouvernement.  ” Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes, presse le gouvernement de « fixer un cap »… Depuis longtemps, le groupe UDC-App presse le Président de Région de fixer un cap à sa majorité.

L’UDC estime que depuis 2010, date du renouvellement de l’exécutif régional,  ” nous assistons quasiment à chaque session à une « passe d’armes » au sein de la majorité. Tantôt ses « amis » écologistes boycottent le débat, tantôt ses « amis » du front de gauche dénoncent des orientations qui ne leur conviennent pas et votent contre les rapports présentés. Seuls ses amis radicaux de gauche n’osent mordre la main qui les nourrit.”

Rhône-Alpes est devenue, selon l’Union de la Droite et du Centre, ” le temple de la parole inaudible avec d’énormes lourdeurs administratives pénalisant l’avancement des dossiers.” Entre François Hollande et Jean-Jack Queyranne, selon l’UDC, ” le parallèle le plus flagrant est le recours systématique à l’impôt pour masquer leur absence d’idée novatrice, la lourdeur des dépenses de fonctionnement ainsi que le poids de la dette.

VOIR AUSSI