Mobilité

Philippe Martin propose de mettre en place la circulation alternée des véhicules en cas de pics de pollution

Philippe Martin, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a présidé aujourd’hui la troisième réunion du Comité interministériel de la qualité de l’air (CIQA), mis en place en septembre 2012 avec le ministre de l’Intérieur et le ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche.

 Pour répondre aux situations d’urgence comme l’épisode de pollution   qui a touché 76 départements  il y a quelques jours, Philippe Martin a proposé d’élargir à l’ensemble des polluants réglementés le dispositif de circulation alternée afin qu’au-delà de la pollution à l’ozone, celui-ci puisse être déclenché lors des pics de pollution aux particules fines.

 La circulation alternée fait partie des mesures d’urgence  qui peuvent être prises dans les situations de dépassement du seuil d’alerte pour limiter l’ampleur des pointes de pollutions. Les véhicules dont le numéro d’immatriculation est pair (respectivement impair) ne peuvent circuler que les jours pairs (respectivement impair). Dès janvier 2014, une table ronde avec les collectivités locales et les Autorités organisatrices de transport  sera organisée  pour étudier la mise en œuvre de cette mesure.

VOIR AUSSI