Eau

Philosophie: l’eau n’est pas inodore, incolore et sans saveur

Longtemps, l’eau n’a pas été constituée d’oxygène et d’hydrogène. Du moins les hommes ne le savaient pas. L’eau, ou les eaux , étaient un élement naturel, nécessaire à la vie, mais aussi support de mythes, de croyances, de religions, d’imaginaire.

La découverte de Lavoisier qui le premier décomposa l’eau en ses éléments atomiques a accéleré la métamorphose de l’eau dans les sociétés. L’eau est devenue affaire de chercheurs, d’ingénieurs, d’hydrauliciens, d’entreprises. Mais elle n’est pas que cela comme l’a montré la journée organisée, sur le fleuve Rhône et à la Maison du Fleuve Rhône à Givors, par la Faculté de Philosophie de l’Université Jean Moulin Lyon 3.

Alors que le bateau Confluence descendait le Rhône vers Givors, Jean-Phillippe Pierron, directeur de la Chaire industrielle  ” rationalités, usages et imaginaires de l’eau”,  a donné une lecture philosophique de l’eau qui a fait naitre tant de divinités. L’eau, c’est Orphée, et l’imaginaire, le rêve, l’art. L’eau, c’est Prométhée, l’humanité qui défie la nature et les dieux, c’est la technique. L’eau, c’est Hermès,  le dieu du commerce, des échanges, du langage.

Plus qu’une molécule universelle

L’eau c’est toujours tout cela. C’est bien plus qu’une molécule universelle, présente sur toute la Terre et peut-être ailleurs. Et il faut au delà de l’eau ” incolore, inodore et sans saveur” des définitions modernes, retrouver les couleurs, les odeurs, le toucher, les goûts de l’eau aux mille usages, loisirs, rafraichissement, décoration, mouvement, eau naturelle, eau de baignade, eau du pêcheur, eau du jouteur, eau du marinier, etc.

C’est à cette découverte que réinvitent les réflexions des philosophes, des anthropologues qui lisent les innombrables cultures de l’eau. Ces approches radicales, globales, libres, motivent justement Lyonnaise des Eaux dans son soutien à la Chaire industrielle créée à la fin de 2012. Cyril Courjaret, directeur de Lyonnaise des Eaux, Entreprises Rhône-Alpes trouve justement essentiel que l’entreprise, au delà de la production d’eau potable, au delà de l’assainissement, comprenne  la place de l’eau, sous toutes ses formes, dans la société.

michel.deprost@enviscope.com

Chaire industrielle ” Rationalités, usages et imaginaires de l’eau”,  Direction Jean-Philippe Pierron, INgénieur de recherche, Claire Harpet.

Faculté de Philosophie

Université Jean Moulin Lyon 3

1 rue de l’Université, 69007 Lyon

Téléphone 0 78 78 79 78

VOIR AUSSI