Énergie

Photowatt annonce la suppression de 95 emplois à Bourgoin-Jallieu

Le groupe Photowatt a annoncé sa décision de réduire de 634 personnes à 439 personnes l’effectif de la société sur ses sites berjalliens
d’ici quelques mois. La réduction d’effectif sera réalisé par un double mouvement de suppression d’emplois sur les activités de montage et une centaine de recrutement sur les activités de recherche développement et de marketing.

« C’est un coup dur pour les salariés touchés par ces mesures et pour l’ensemble de « l’économie berjallienne (sous- traitance, emplois indirects). La CAPI ( CFommunauté d’Agglomération des Portes de l’Isère) sera attentive à la « mise en place de toutes les mesures possibles pour l’accompagnement des salariés « dans le cadre du Plan social d’entreprise qui va se mettre en place, et souhaite que le plus grand nombre possible de salariés touchés par ces suppressions d’emplois puissent bénéficier des créations de poste prévus. »
La CAPI explique dans un communiqué avoir pris contact avec les services de l’Etat et de la Région pour que l’ensemble des mesures possibles soient mobilisées sur ce dossier, ce qui va être fait très rapidement. La Communauté “s’inquiète sur l’avenir de l’activité de montage sur le site berjallien, générateur d’emplois et souhaite que des réponses soient apportées sur une fermeture totale ou pas de cette activité notamment sur le site de la Maladière, et les hypothèses retenues par l’entreprise en matière de sous-traitance ou de délocalisation pour cette activité.

La CAPI constate que des investissements et emplois sont annoncés sur la partie PV ALLIANCE qui a été fortement soutenue par les pouvoirs publics et qui confirme les choix faits d’investir sur des nouvelles technologies dans la filière photovoltaïque. La CAPI souhaite poursuivre son projet de Parc des Energies Renouvelables situé dans la continuité du site de Photowatt pour accueillir les applications industrielles futures de ces développements afin de participer à la constitution d’une filière française du photovoltaïque, en lien avec l’INES à Chambéry et le CEA à Grenoble.

VOIR AUSSI