Économie circulaire

Pollution de l’Yzeron : le SAGYRC met en cause un magasin Grand Frais

Jean-Charles Kohlhaas, président du Syndicat de Garon Yzeron, s’adresse à la direction du magasin Grand Frais de Sainte-Foy-lès Lyon, pour lui demander de gérer ses déchets afin que ces derniers ne se finissent plus dans le cours d’eau, objet d’une requalification environnementale depuis plusieurs années.

Le président du Syndicat  d’Aménagement a adressé au magasin Grand Frais, installé à, une lettre dans laquelle il rappelle que ” depuis 2017, nous ne cessons, avec la mairie de Sainte-Foy-les-Lyon et l’association agréée pour la pêche et la protection
des milieux aquatiques de l’Yzeron de vous alerter sur la mauvaise gestion des déchets du magasin Grand Frais de
Sainte-Foy-lès-Lyon”.

Faute d’intervention de l’entreprise, des déchets se retrouvent sur les berges et dans la rivière Yzeron.  Malgré des engagements annoncés en 2018, d’aménager lecompacteur et les bennes pour éviter l’envol des  déchets, rien n’a été réalisé et la situation ne fait que s’empirer.  Les impacts de cette pollution plastique sur la rivière, qui a fait l’objet d’un aménagement et d’une restauration  environnementale, sont délétères.

Pour l’élu, l’attitude irresponsable de l’entreprise ” mérite d’être rendue publique.”  ” A l’heure où la plupart des enseignes valorisent leur  engagement pour préserver l’environnement, où les particuliers font des efforts pour trier leurs déchets, votre magasin  déverse les siens sans vergogne dans la rivière.
La président du SAGYRC ajoute :  ” sans doute, vos clients et votre marque, qui promeut « le plaisir de bien manger », seront intéressés de savoir que cette  belle promesse s’accompagne d’un « plaisir de bien polluer », en totale impunité depuis maintenant 5 ans. Votre enseigne vante la Haute Valeur Environnementale des produits que vous vendez, met en avant des partenariats de  confiance avec les producteurs, et pourtant se comporte comme un pollueur de son environnement de proximité. Ne  serait-ce pas ce que l’on appelle le greenwashing ?
Enfin, l’élu annonce: ” Nous sommes résolus à faire cesser cette situation, par tous les moyens qui sont à notre disposition et vous assurons que  notre engagement pour le respect et la préservation de nos rivières est tel que nous y parviendrons. “

VOIR AUSSI