Pollution par le plomb

 

En application de la directive européenne 2006/21/CE dite « DDIE » (directive sur les déchets de l’industrie extractive), un inventaire des déchets miniers issus de l’industrie extractive a été réalisé par Géodéris, l’expert de l’administration en matière d’après-mines.

L’article 20 de la directive prévoit que « les États membres veillent à ce qu’un inventaire des installations de gestion de déchets fermées, y compris les installations désaffectées, situées sur leur territoire et ayant des incidences graves sur l’environnement ou risquant, à court ou à moyen terme, de constituer une menace sérieuse pour la santé humaine ou l’environnement soit réalisé et mis à jour régulièrement. Cet inventaire, qui doit être mis à la disposition du public, est effectué avant le 1er mai 2012 […]. »

Sur l’ensemble du territoire de Saint-Etienne Métropole, l’inventaire réalisé en mai 2011 a mis en évidence 18 cas particuliers d’habitations installées sur des dépôts miniers. C’est le cas du secteur de Saint-Martin-la-Sauveté. Les communes de Champoly, de Les Salles, et dans une moindre mesure celle de Grézolles sont concernées.

Des recommandations sanitaires générales ont été communiquées aux personnes vivant sur ou à proximité de sols fortement concentrés en métaux. Le suivi de ces recommandations vise à limiter par des gestes simples, au quotidien, l’exposition aux polluants provenant des sols et à leurs poussières.

Pour l’hygiène individuelle sont recommandés des lavages fréquents des mains, avec du savon, surtout avant les repas, le bon lavage des mains des enfants, le fait d’avoir des ongles coupés courts, régulièrement brossés. Il est recommandés de laver fréquemment les jouets utilisés en extérieur, de ne pas laisser les enfants jouer dans la terre et de laver régulièrement les vêtements de jardinage.

Pour les cultures potagères, il faut éviter ou limiter la consommation de fruits et légumes cultivés sur des sols potentiellement concentrés en métaux. Le cas échéant, il faut les laver soigneusement. Au potager, il faut arroser les cultures à visée alimentaire avec une eau potable , de l’eau du robinet ou autre ressource contrôlée. Une autre solution est la culture hors sol (en pots) ou le recouvrement du sol naturel par une  terre végétale non chargée en métaux donc contrôlée sur environ 30-50 cm d’épaisseur, selon les types de cultures réalisées.

Il importe de diversifier l’origine géographique et les lieux d’achats des produits alimentaires. Il est important de  se laver les mains la préparation des aliments, de veiller à avoir une alimentation diversifiée.

Pour l’entretien du logement,  il est  nécessaire de réaliser un nettoyage humide du sol en préférant la serpillière au balai ou à l’aspirateur qui remettent les poussières en suspension. Il  faut  limiter l’entrée de poussières extérieures par les chaussures, les objets, les animaux qui rapportent des poussières via leurs poils… Il faut aussi procéder au  lavage régulier des rebords de fenêtres et des sols en dur autour des habitations. Il faut éviter si possible les sols nus  autour des habitations : préférer les zones de jeux enherbées, les recouvrir de dallage, graviers… Il faut aussi préférer les sols et revêtements facilement lavables dans les habitations (carrelages, parquets…). Enfin il faut éviter tapis et moquettes qui retiennent les poussières.

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Connection

Connexion à votre compte

Récupération de votre mot de passe

Merci de saisir votre identifant ou votre adresse email