Actualités

Pour la CFE-CGC la France doit se réconcilier avec les entreprises

La France se réconcilie avec ses entreprises
Sans entreprises, pas d’emploi, l’équation est simple.
Au terme des assises de l’entreprenariat, le président de la
République vient d’annoncer une dizaine de mesures en
faveur des entreprises, notamment à caractère fiscal.
La création, l’innovation, l’investissement productif et la
transmission devraient être favorisés.
Ces diverses mesures ont pour ambition de rassurer nos
chefs d’entreprises et permettent l’investissement, la
recherche et le développement, indispensables à la
croissance.
Notre pays a besoin d’entreprises performantes et
innovantes qui doivent miser sur la qualité de travail, la
productivité, l’implication et le savoir-faire de nos cadres et
de l’ensemble des salariés.
Le gouvernement fait un pari sur l’avenir qui doit être
gagnant-gagnant, qui doit entraîner un cercle vertueux au
profit des entrepreneurs, mais aussi au profit des salariés.
La CFE-CGC sera attentive à la mise en place et aux détails
des différentes mesures annoncées. Nous souhaitons que
ces mesures, si elles doivent permettre à un entrepreneur de
recevoir le fruit de son travail et de son investissement sans
être taxé d’une manière excessive, soient aussi bénéfiques à
la création d’emplois et à la juste récompense du travail, à
savoir le salaire. Sans oublier le juste partage des fruits de la
croissance, entre entreprises et salariés.
Dossier suivi

VOIR AUSSI