Environnement

Pour un RER Lyon-Saint Etienne, par Christophe Geourjon

La deuxième réunion du conseil du Pôle Métropolitain vient de se tenir sans que Gérard Collomb n’ait démontré une ambition pour les déplacements des habitants de la Métropole Lyonnaise.
Depuis des mois, il nous répète que ce Pôle va permettre de mettre en place un système de billettique zonale. Depuis des mois, il nous répète qu’avec ce Pôle l’information des voyageurs sera efficace, que les parking relais seront multipliés.
Mais ceci est déjà en cours : la région Rhône-Alpes, après avoir mis en place la carte OuRA! travaille à une tarification zonale. La Région et le Grand Lyon développent de nouveaux outils d’information des voyageurs. Le Grand Lyon et les communes ouvrent de nouveaux parcs relais.
En somme, comme souvent, Gérard Collomb rebaptise des actions en cours pour communiquer une nouvelle fois et occuper l’espace médiatique!
Pour nous, dans le domaine des déplacements, l’enjeu de la métropole doit être la réalisation d’un RER. C’est à dire développer un transport ferroviaire aux fréquences élevées, et aux temps de trajet réduits tout en améliorant le confort des voyageurs. Relier par exemple Lyon et St Etienne en 25 minutes doit être un enjeu, une ambition pour Lyon, pour St Etienne mais au-delà pour l’ensemble de la Métropole.

C’est une alternative crédible, efficace et durable au projet de liaison autoroutière A45 (contribution des collectivités locales : plus de 700M€!). Autoroute qui, si elle est réalisée, contribuera essentiellement à augmenter la congestion des entrées sud-ouest de Lyon. Oui, un RER pour la Métropole Lyonnaise doit être une priorité en lien avec St Etienne (76700 véhicules jour sur l’A47), Villefranche, Vienne, Bourgoin mais aussi avec l’aéroport
de St Exupéry, Bourg-en-Bresse ou la Côtière …

C’est le seul moyen d’apporter des solutions concrètes pour améliorer la mobilité de tous, pour réduire durablement la pollution automobile et pour réduire enfin les trop fameux bouchons Lyonnais. Nous souhaitions la création d’une Métropole, démocratique, sans discontinuité territoriale, Gérard Collomb a fait un gruyère!
Nous avons une ambition en terme de mobilité pour nos concitoyens, Gérard Collomb se contente de changer le packaging à l’image de ce qu’il a fait avec le projet REAL. Il est temps d’imaginer une alternative pour Lyon. Il est temps de Dessiner Lyon!
Christophe Geourjon Président du groupe municipal “Centristes et Démocrates pour Lyon”

VOIR AUSSI