Environnement

Projet Interreg franco-suisse de pompes à chaleur à sorption

Le projet de recherche sur des pompes à chaleur capables de valoriser des sources de chaleur très variables, associe entreprises et laboratoires de Suisse et de France.

Le projet de recherche franco-suisse porté l’Université de Savoie Mont Blanc  est principalement mené par trois instituts de recherche :

  • Le laboratoire d’Énergie Solaire et de Physique du Bâtiment (LESBAT) de la Haute École d’Ingénieur et de Gestion du canton de Vaud (HEIG-VD), membre de la HES-SO, un des partenaires francophones privilégiés de l’USMB ;
  • Le Centre de Recherches Énergétiques et Municipales (CREM), localisé à Martigny ;
  • La Fédération de Recherche Sur l’efficience énergétique des Bâtiments (FRESBE) de l’Université Savoie Mont Blanc.

La Fédération FRESBE regroupe plusieurs laboratoires de l’USMB dont le LOCIE et l’IREGE dans le cadre de ce projet. Elle  constitue un excellent support pour ce projet interdisciplinaire, associant aussi bien des spécialistes de la technologie étudiée que des économistes de l’énergie.

Des partenaires industriels sont engagés dans le projet :

pour la partie française, l’agence de la Haute-Savoie de IDEX Energies Rhône-Alpes qui gère le réseau de chaleur d’Annecy et d’Annemasse, la société SEVE, filiale de ENGIE réseaux, en charge d’exploiter le service de production, transport, distribution et livraison de la chaleur pour la ville de Besançon et la société d’ingénierie issue de l’INES, Cmdl-Manaslu société d’assistance de maitrise d’ouvrage spécialisée dans l’accompagnement de projets « bâtiments » ayant des objectifs énergétiques ambitieux.

VOIR AUSSI