1. Accueil
  2. >
  3. Actualités
  4. >
  5. Énergie
  6. >
  7. Éolien
  8. >
  9. Provence Grand Large...

Provence Grand Large premier projet d’éolien flottant

Le projet de plate forme éolienne flottante Provence Grand Large, porté par EDF Energies Nouvelles, est réalisé par le Groupe néerlandais SBM en coopération avec l’IFP Energies Nouvelles.

Le site de la future plate forme éolienne en mer Provence Grand Large, est idéalement placé. A quelques kilomètres de Port Saint-Louis du Rhône, le site est balayé par les vents, en particulier le mistral qui vienne la vallée du Rhône. Des vents descendant du Massif Central pourront aussi faire tourner les trois pales insérées dans la nacelle qui surmonte  à cent mètre le mât solidement fixé sur une plate forme en partie immergée, arrimée aux fonds marins par des liaisons qui la laissent flotter.

Gille Duchesne, après une quinzaine d’années dans l’exploitation pétrolière, est un des responsable commercial du projet. Ce dernier est piloté parle groupe néerlandais SBM, dont le siège est à Amsterdam, dont le titre est côté à la bourse de la même ville.  SBM, est un spécialiste mondial des installations flottantes  utilis”es dans le secteur pétrolier.

Après les  FPSO (Plates formes de production, de stockage et de transfert du pétrole),  le développement de flottes de navires de soutien,  de systèmes d’arrimage, le groupe s’intéresse à la conception et à la construction de plates formes capables de supporter et de faire fonctionner efficacement de puissantes éoliennes.

10 000 Mégawatt d’éolien terrestre en Europe

L’éolien en mer fixe, a connu un important développement depuis quinze ans, explique Gilles Duchesne, lors d’une présentation du projet ce vendredi au Centre de Solaize de l’IFP Energies Nouvelles. La puissance installée en Europe seulement représente plus de 10 Gigawatt. Mais l’éolien maritime fixe a des limites. Il ne peut être installé trop loin des côtes, peut poser des problèmes d’acceptabilité, et ne permet pas d’exploiter les gisements de vent les plus intéressants.

L’éolien flottant peut être installé plus au large ce qui permet de bénéficier de gisements  puissants. Mais la technologie doit encore faire des progrès, comme ceux qu’a accomplis l’éolien maritime fixe.  Actuellement l’éolien en mer permet un prix du MW un peu inférieur à 100 euros. C’est ce premier horizon que SBM et les porteurs du projet ont en ligne de mire.

D’autre projets d’éolien flottants vont démarrer en France au large d’autres côtes que celles du delta du Rhône. Le gisement mondial de l’éolien en mer pourrait être exploité à 70% par l’éolien flottant. La France est bien placée au niveau technologique comme au niveau de son domaine maritime. D’autres pays, disposent de grandes longueurs de côtes et sont aussi intéressés, comme les Etats-Unis d’Amérique et comme le Japon qui souhaitent tourner la page du nucléaire.

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163
Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Bienvenue !

Connectez-vous à votre compte

Récupérez votre mot de passe

Veuillez entrer votre nom d'utilisateur ou votre adresse e-mail pour réinitialiser votre mot de passe.