1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Environnement
  6. /
  7. Réacteur 3 de Tricastin...

Réacteur 3 de Tricastin : des grappes en hafnium pour absorber les neutrons

Le rechargement du combustible dans le cœur du réacteur numéro 3  de Tricastin comporte cette année une particularité : l’insertion de douze grappes en hafnium. Leur rôle sera de préserver la cuve du réacteur du flux des neutrons.

Cette expérimentation participe à la démarche engagée par la centrale pour prolonger l’exploitation au-delà de 40 ans. Ces grappes dites « absorbantes » sont constituées de 24 « crayons » en hafnium, un métal dont la particularité est d’absorber les neutrons. Les grappes sont insérées dans 12 assemblages combustibles positionnés en périphérie du cœur du réacteur, dans les secteurs de la cuve les plus exposés au flux de neutron.

Il sera possible de juger leur efficacité car lors du précédent arrêt du réacteur n°3, des dosimètres avaient été installés dans la cuve pour mesurer le flux neutronique de la date de la pose jusqu’au rechargement actuel.  Les dosimètres viennent d’être retirés et remplacés par de nouveaux dosimètres qui capteront le flux de neutrons reçu par la cuve avec les grappes en hafnium jusqu’au prochain arrêt. Les résultats relevés lors du prochain arrêt en 2018, seront comparés à ceux de l’année dernière pour mesurer l’effet « absorbeur » de ces nouvelles grappes.

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.