Haute-Savoie

Réduction sans précédent de la desserte TER ferroviaire en Maurienne

 L’Association Rail Dauphiné Savoie Léman tire le signal d’alarme à propos de la forte réduction de la desserte TER  ferroviaire pour les services 2022 et 2023 en Maurienne.

En Savoie, la vallée de la Maurienne où coule l’Arc ( villes de Saint-Jean et Saint Michel de Maurienne, desserte de l’Italie)   bénéficie en semaine d’une vingtaine de trains régionaux depuis plus d’une décennie.  Les services 2021 et 2022 commandés par la Région comportent  chaque jour 9 trains au départ de Modane et 10 trains au départ  de Chambéry. Ce niveau d’offre a été à peu près maintenu jusqu’à début 2022, malgré les chantiers menés SNCF Réseau entre 10h et 16h avec circulation possible sur un seule voie et croisement possible dans  seulement 3 ou 4 gares avec la clé des dégradations des temps de parcours.
Ce offre n’est plus assurée en 2022 depuis déjà plusieurs mois, en raison de l’extension des plages travaux en
journée pour le chantier du tunnel de base de la liaison Lyon – Turin. Une autre raison est la fin d’exploitation des rames Z2 depuis février 2022, rame TER dont la Maurienne était un le terrain privilégié

” L’insuffisance du parc matériel  roulant du TER Auvergne Rhône-Alpes ne permet plus d’assurer la
totalité des trains programmés en Maurienne. ” Des cars remplacent des trains avec des temps de parcours allant  jusqu’à 2h18 contre 1h20 pour les trains. Cet été, la desserte est réduite à 7 allers-retours en trains régionaux quotidiens. Aucun train n’est prévue départ de Modane entre 9h33 et 16h14 et entre 11h36 et 16h51 au départ de Chambéry. Pour certaines semaines 6 allers-retours quotidiens seront prévus, avec des périodes de 9h sans le moindre train.  De plus depuis juin, des TER  peuvent être supprimés du jour au lendemain, avec une communication uniquement la veille avant 17h aux usagers.  Ce fut  le cas le 11 juillet du train de 7h00 au départ de Modane.

La desserte de Maurienne divisée par deux

Le cru 2023 sera encore pire. Faute de matériel, es départs de Modane à 16h14 et 20h07 et de Chambéry à 18h36 devraient être  supprimés . Il pourrait ne rester que 4 départs de Modane à 5h50, 7h01, 17h19 et 18h22 et 5 départs
de Chambéry à 6h29, 7h29, 16h48, 17h48 et 21h50. La desserte TER ferroviaire de la Maurienne serait réduite de
moitié !

C’est une perspective inenvisageable pour l’ARDSL pour qui les travaux du Lyon – Turin ne peuvent seuls masquer
ce recul sans précédent. Il convient de maximiser les circulations possibles hors des plages travaux. Nous proposons
d’assurer 8 allers-retours hors des plages travaux, dont des départs de Chambéry toutes les heures entre 15h48 et 19h48.
Pour le matériel roulant, l’ARDSL   ” comme les Mauriennais ne saurait accepter une réduction encore plus forte de
l’offre en raison de l’insuffisance du parc matériel régional. Nous demandons à la Région de ne pas faire peser les
contraintes matérielles uniquement sur la Maurienne. Il faut desserte équitable entre tous les territoires de la Région. Après
avoir été ligne de prédilection des Z2, la Maurienne ne saurait devenir une ligne dont la desserte serait majoritairement
assurée par autocars.

VOIR AUSSI