Environnement

Réforme ferroviaire: Eric Fournier demande des moyens pour les régions

La réforme ferroviaire est importante pour les Régions, clientes de la SNCF pour les TER. Les conseillers régionaux de Rhône-Alpes ont débattu de la réforme.

Le groupe UDC est favorable à la « réunion de la SNCF et de RFF en une seule entité » a rappelé Eric Fournier, au nom du groupe de l’Union de la Droite et du Centre (UDC). Pour le conseiller centriste, l’objectif doit être la réduction de la dette, notamment avec un conseil de surveillance dans lequel seraient représentées les Régions. Le conseiller regrette la priorité donnée au TGV aux dépens des TER. Il rappelle combien il avait dénoncé la ligne TGV Paris-Genève qui avait fait gagner quelques minutes à certains usagers, mais au prix d’une détérioration des transports express régionaux.

Surtout le conseiller estime, comme Jean-Jack Queyranne s’en est ému que le « modèle économique est à bout de souffle. Au nom du développement durable, au nom de l’aménagement du territoire, au nom du service public, l’Etat prône le développement des transports réigonaux mais ne fait rien, bien au contraire, pour permettre aux Régions, autorités organisatrices de Transport, de concourir efficacement à leur développement. Sur ce plan là, il ne nous gène pas de dire que ni la droite ni la gauche n’ont à ce jour joué le jeu d’une saine décentralisation. C’est-à-dire d’une décentralisation qui accorde aux Régions l’autonomie fiscale. »

VOIR AUSSI