Auvergne-Rhône-Alpes

Schéma régional de développement : les habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes ont la parole

Les habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes peuvent depuis hier, participer à la consultation organisée sur le futur Schéma Régional d’Aménagement, de développement durable et d’équilibre des Territoires, le Sraddet.

L’enquête publique sur le Sraddet d’Auvergne-Rhône-Alpes est lancée depuis le 2 septembre. Tous les habitants de la Région peuvent y participer sur le site internet dédié .© Flappiefh (CC BY-SA 4.0)

L’enquête publique sur le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Equilibre des Territoires (Sraddet) d’Auvergne-Rhône-Alpes est lancée depuis le 2 septembre. Nombreux sont ceux qui critiquent, qui se plaignent de ne pas être entendus. Mais pour être entendu, il faut s’exprimer. C’est possible pour tous les habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes qui souhaitent pleinement être citoyens.

Le terme Sraddet peut intimider. C’est un Schéma, un plan, un programme, un document comme peut en tracer une famille qui imagine sa future maison, son futur cadre de vie. La Région de 2030, ce sera le cadre de vie des habitants. Et le Sraddet sera le document suprême sur lequel devront s’aligner par exemple les plans locaux d’urbanisme. C’est donc très sérieux.

Après un an et demi de travail et d’échanges avec les partenaires, la Région a arrêté son projet de Sraddet lors de l’Assemblée Plénière du Conseil régional des 28 et 29 mars 2019. Le Schéma sera adopté par les conseillers régionaux lors de la session plénière des 18 et 19 décembre.

Le Schéma fixe trois ambitions à l’horizon 2030 :

  • Améliorer le cadre de vie ;
  • Eclairer l’avenir ;
  • Prévoir les grandes mutations en matière d’infrastructures et de changement climatique.

Plus de 2000 abonnés sur le site

Le projet de Schéma a déjà été largement discuté grâce au site internet. Ce dernier compte plus de 2000 abonnés. Les observations recueillies permettront à la Région d’améliorer le contenu de ce nouveau schéma d’aménagement. Le site propose de très nombreux documents qui permettent de tout savoir sur le Schéma. C’est très bien pour la transparence, mais sans doute un peu difficile parfois car les documents sont très détaillés, très concrets. Les lire permet déjà de s’informer et de comprendre le but du schéma.

Le Sraddet couvre 11 thématiques obligatoires : gestion économe de l’espace, équilibre et égalité des territoires, habitat, intermodalité et développement des transports, pollution de l’air, protection et restauration de la biodiversité, habitat, énergie, déchets…

Deux thématiques ont été ajoutée par la Région : le foncier agricole et les infrastructures numériques.

Dès l’origine, une ligne claire a été fixée par Brice Hortefeux, Vice-président de la Région délégué à l’Aménagement du territoire et à la Solidarité avec les Territoires auvergnats : faire confiance aux territoires, partir de l’expression de leurs besoins, ne pas ajouter de normes inutiles, produire un document utile, concis et concret.

Cette enquête publique est exceptionnelle à plusieurs égards, souligne la Région. C’est la première fois qu’une enquête publique est réalisée à cette échelle géographique avec la mobilisation de 29 lieux de permanence couvrant l’ensemble du territoire. L’enquête est aussi exceptionnelle par la diversité des champs couverts par le Sraddet. L’enquête portant à la fois sur le Sraddet et sur le plan déchets (PRPGD) qui sera également adopté en Assemblée Plénière de décembre prochain pour être ensuite directement intégré au Sraddet.

Pour accéder au dossier d’enquête et déposer une contribution, rendez-vous sur: https://www.registre-numerique.fr/sraddet-aura

VOIR AUSSI