Environnement

Rencontres scientifiques de Bron les 25 et 26 mars autour du coeur et de la recherche en cardiologie

Les Rencontres de la Recherche de Bron ( Rhône) lancées il y a six ans sont une initiative très originale de la Ville de Bron afin de valoriser la recherche menée par des laboratoires situés dans la commune.

Bron abrite en effet le campus de l’Université Lyon 2, la délégation de Lyon de l’IFSTTAR (Institut Français des Sciences et Technologies sur les Transports, de l’Aménagement et des Réseaux), l’Ecole du Service de santé des Armées, et l’Institut National de Recherche en Archéologie préventive ( INRAP) ” Depuis six ans, les Rencontres de la recherche ont permis de réunir pour deux sessions à chaque fois, des spécialistes de haut niveau qui viennent bénévolement expliquer leurs travaux au public” explique Marie-Jeanne Dufour, qui avec le service communication de la Ville de Bron, organise les Rencontres. Les rencontres sont marquées par une grande disponibilité des chercheurs et des médecins qui malgré des emplois du temps chargé, viennent présenter d’une manière rigoureuse, claire, leur travaux. Les scientifiques répondent aussi aux nombreuses questions d’un public très motivé, très attentif, sans doute souvent impressionné par la rigueur de la recherche et par les avancées de la science. Les rencontres de Bron ont permis d’aborder la recherche en archéologie, la recherche sur la pollution atmosphérique.

Le choix du thème des rencontres 2011, le coeur, correspond à la vocation de nombreux laboratoires situés dans la commune qui appartiennent au secteur médical ( des Rencontres ont été organisées sur l’obésité et sur le surpoids, ou encore sur la surdité et les problèmes auditifs.

Bron compte des ensembles hospitaliers qui accueillent des laboratoires de recherche (INSERM ou Université Lyon 1). Des recherches sont menées sur les neurosciences et le cerveau dans l’environnement de l’hôpital du Vinatier et à l’Institut des sciences Cognitives, ou dans des laboratoires situés à l’Hôpital Neurologique qui dépend des Hospices Civils de Lyon. Des rencontres ont déjà consacrées au cerveau.
Des recherches sont menées sur le cœur et les pathologies cardiaques dans des laboratoires situés à l’Hôpital cardiologique.

Les Rencontres du 25 et 26 mars sur le coeur, permettront d’évoquer le coeur artificiel, le thème de la prévention, des urgences, de la cardiologie pédiatrique.

VOIR AUSSI