Biodiversité

Réserve naturelle des Ramières du Val de Drôme : mobilisation pour le classement en réserve de chasse

Le collectif Citoyens et Nature en Val de Drôme, la Frapna Drôme, la LPO Auvergne-Rhône-Alpes et l’Aspas s’opposent à la pratique de la chasse dans la Réserve naturelle des Ramières du Val de Drôme, qui menace selon eux les oiseaux.

La Réserve naturelle des Ramières du Val de Drôme, située entre Crest et Loriol/Livron, représente la plus grande zone humide du département de la Drôme. Elle accueille plus de 60 000 visiteurs par an sur l’une des dernières rivières au lit naturel en Europe. Elle constitue un exceptionnel réservoir de biodiversité et est classée Zone de Protection Spéciale pour les oiseaux (ZPS).  La chasse y est pratiquée six mois par an, sans  contrainte particulière. La chasse avait été suspendue en 2013 par arrêté préfectoral classant en réserve de chasse et de faune sauvage (RCFS) la partie publique du lit de la Rivière Drôme (Domaine public fluvial (DPF), classée en 2003 ZPS pour les oiseaux.

La Communauté de communes du Val de Drôme (CCVD), appuyée par la Fédération des chasseurs de la Drôme, a fait annuler cette décision pour vice de forme. Un nouvel arrêté préfectoral crée ou reconduit des réserves de chasse sur le Domaine public fluvial. Mais il exclut la Réserve naturelle des Ramières. La chasse y est à nouveau autorisée sans contraintes et sans limites alors même que l’étude menée de 2013 à 2016 (période sans chasse) a montré un impact très positif sur les populations de canards. La Réserve des Ramières constitue un îlot de tranquillité indispensable à la faune sauvage le long de la Drôme.

Les associations demandent “dans l’intérêt commun, que sur la partie publique de la rivière Drôme, la Réserve des Ramières soit à nouveau classée en réserve de chasse afin de sauvegarder les oiseaux qui s’y réfugient.” Une pétition a déjà mobilisé plus de 25 000 signataires au 22 juillet 2019. La consultation du public initiée par le préfet a permis à 458 citoyens de demander la création d’une réserve de chasse sur le domaine public de la Réserve naturelle des Ramières. Par une demande officielle, les experts du Conseil scientifique Auvergne Rhône-Alpes (CSRPN) demandent au président de la Communauté de communes du val de Drôme (CCVD) que l’on ne chasse plus sur le Domaine public fluvial de la Réserve. 

 

VOIR AUSSI