Environnement

Les marchés émergents améliorent les performances de RHODIA

Les dirigeants du groupe chimique Rhodia estiment que ce dernier « s’est adapté avec succès à un environnement très difficile». Les comptes de l’entreprise ont été présenté ce mardi par le pdg Jean Pierre Clamadieu. Le groupe fortement implanté en Rhône-Alpes a enregistré au deuxième trimestre de 2009 une baisse des volumes comparés aux mêmes périodes de 2008 : -20% au 2ème trimestre(1) contre -27% au 1er trimestre. Mais le recul se réduit. L’amélioration est tirée par les marchés émergents. Les prix de vente reflètent l’évolution des coûts de matières premières et d’énergie . Le groupe a réduit ses frais fixes de 31 M€.


Les performances financières sont les suivantes : progression par rapport au premier trimestre de l’EBITDA ( excédent brut d’exploitation hors impôts et taxes) récurrent, à 111 M€ et nette diminution de la dette de 126 M€, qui s’établit à 1 198 M€. « Au troisième trimestre, estime le PDG, nous devrions bénéficier d’une demande en hausse dans les pays émergents, aujourd’hui revenue au niveau de 2008, et d’une modeste amélioration en Europe et en Amérique du Nord. Ceci devrait conduire à une légère progression de notre EBITDA récurrent par rapport au deuxième trimestre ».


Pour en savoir plus sur RHODIA: http://www.rhodia.com/fr/index.tcm

VOIR AUSSI