Environnement

Rhône-Alpes adopte son Schéma de Cohérence Ecologique

Les Conseillers régionaux de Rhône-Alpes ont adopté le rapport sur la stratégie régionale en faveur de la biodiversité et des milieux aquatiques. Les groupes de la majorité ont voté pour, ceux de l’opposition ont voté contre.

Dans le cadre de l’assemblée plénière des 19 et 20 juin, les Conseillers régionaux de Rhône-Alpes ont été amenés à se prononcer sur le rapport concernant une stratégie régionale en faveur de la biodiversité et des milieux aquatiques. Cette stratégie s’inscrit dans le cadre du SRCE (schéma régional de cohérence écologique).

Alain Chabrolle, vice-président de la région en charge de la Santé et de l’Environnement explique que « au fil des années, l’érosion de la biodiversité ne cesse de s’accroître, ce qui se traduit par la disparition de certaines espèces ». L’objectif de cette stratégie est de pérenniser ces ressources naturelles. Dans le cadre de cette préservation, Alain Chabrolle estime que « les corridors biologiques connaissent un grand succès »

Mobilisation des acteurs locaux

Les acteurs locaux se sont mobilisés en faveur de cette stratégie après une concertation qui a débouché sur la mise en place d’un contrat vert et bleu. Les Conseillers régionaux ont finalement adopté cette stratégie en faveur de la biodiversité et des milieux aquatiques. Les groupes de la majorité (PSEA, FDG, PRG-APP, EELV) ont voté pour, tandis que ceux de l’opposition (UDC, FN) ont voté contre, estimant que le schéma était trop complexe et générateur de contraintes et de dépenses nouvelles.

 

jean-baptiste.jacquet@enviscope.com

 

VOIR AUSSI