Transport Ferroviaire

Rive droite du Rhône : les trains occitans reviennent

Le Collectif des Usagers des Transports Publics en Sud-Ardèche (Cutpsa), et l’Association des usagers des TER de la Vallée du Rhône (AuterVR) ont participé au rassemblement au Teil pour saluer le convoi inaugural venu de Nîmes. Un pas de plus pour le retour des trains-voyageurs sur toute la rive droite du Rhône, du sud au nord de la vallée.

     Depuis lundi 29 août 2022, les trains-voyageurs circulent en région Occitanie , entre Nîmes, Avignon et Pont-Saint-Esprit (Gard). Ils viennent faire demi- tour au Teil (Ardèche) . La veille, dimanche 28 août, un rassemblement organisé par le Collectif des Usagers des Transports Publics en Sud-Ardèche (Cutpsa) a réuni une centaine de personnes, dont de très nombreux élu.e.s : maires, conseiller.e.s départementaux, conseiller.e.s régionaux et député.e.s.

     L’Association des usagers des TER de la Vallée du Rhône (AuterVR) est intervenue lors de cette rencontre pour exprimer sa solidarité avec Cutpsa, membre comme elle de la fédération nationale des usagers des transports (Fnaut). Pour AuterVR, le retour des trains occitans et la réouverture de la ligne Nîmes-Le Teil début 2024, de la liaison Le Teil-Le Pouzin-Valence-Romans et plus au nord de la vallée la mise en place d’une navette Lyon-Givors-Condrieu (Rhône) anticipant le retour vers Chavanay et Saint-Pierre-de-Bœuf (Loire).

     La fermeture annoncée du pont  routier de Condrieu, empêchant d’aller prendre le train rive-gauche du Rhône impose la création d’une navette pour désenclaver le sud du département du Rhône, le Pilat Rhodanien et la partie Nord de l’Ardèche. Le trafic en augmentation sur l’ex-nationale 86 contribue fortement au réchauffement climatique. La sécurité et la santé des habitants sont en jeu, ainsi que la qualité des productions agricoles.

     AuterVR demande à la Région Auvergne-Rhône-Alpes de témoigner de la même volonté politique que la Région Occitanie.  ” Auvergne-Rhône-Alpes doit passer des études annoncées à une mise en place concrète de la liaison Lyon-Condrieu qui pourra s’intégrer au RER que soutiennent les élu.e.s de la Métropole lyonnaise.”  AuterVR entend  continuer  ” à agir pour améliorer les conditions de voyage des voyageurs sur la rive gauche du Rhône, comme elle le fait depuis vingt ans. Elle contribuera en apportant des propositions concrètes lors des différents comités techniques pour faciliter les déplacements ferroviaires sur la ligne 5 Auvergne-Rhône-Alpes.

VOIR AUSSI