Saint-Alban : lancement de la troisième visite décennale

La visite décennale de l’unité 3 de la centrale nucléaire de Saint-Alban a commencé pour une durée de cinq mois et  un budget de 53 millions.

Vendredi 2 février 2018 à 23h48, l’unité de production n°2 de la centrale de Saint-Alban a été déconnectée du réseau électrique national pour  sa troisième visite décennale. Lors d’un arrêt programmé, des travaux de maintenance courante sont réalisés et un tiers du combustible du réacteur est remplacé. Lors de cette visite d’une durée de cinq mois environ Trois examens réglementaires sont menés sur les principaux éléments garantissant la sûreté des installations que sont la cuve du réacteur, le circuit primaire* et l’enceinte du bâtiment réacteur. C’est à l’issue de nombreuses opérations de contrôle et de maintenance approfondie que l’ASN statuera sur la poursuite de l’exploitation pour les dix prochaines années.

La visite décennale de l’unité 3 de la centrale nucléaire de Saint-Alban représente un budget de 53 millions . Le montant total des investissements 2018 sur le site s’élève à 205 millions d’euros.

Plusieurs centaines d’entreprises spécialisées sont mobilisées aux côtés des équipes EDF pour quelque 90 grandes modifications et les 15 000 activités.  Parmi les gros chantiers : la modernisation de la salle de commande, la rénovation du contrôle-commande, la maintenance sur la turbine, la fiabilisation et le remplacement de l’ensemble des systèmes de ventilation ou encore le nettoyage préventif des générateurs de vapeur.

 

La logistique de vie du site a été entièrement repensée afin d’accueillir en toute fluidité des pics à près de 3 000 intervenants : création d’un poste d’accès secondaire, extension des parkings, rénovation de bureaux, référencement des hébergeurs et des restaurateurs du territoire auprès de la conciergerie ou encore installation de food-trucks locaux pendant l’intégralité de l’arrêt.

 

 

VOIR AUSSI