Science

Savoie Technolac a créé plus de 1000 emplois en cinq ans

Savoie Technolac a créé plus de 1000 emplois en cinq ans

Savoie Technolac, la technopole de Savoie réunit 9000 technopolitains, dont 1000 chercheurs et 5000 étudiants. Elle vise dans la population plus de 18 000 technopolitains.

Il faut savoir semer et entretenir pour récolter. C’est la démarche systématique qui a conduit le développement de Savoie Technolac à conserver le cap d’un créneau porteur : les énergies renouvelables.

Savoie Technolac, qui fêtera ses 30 ans en 2017, est né en 1987 de la reconversion de la base aérienne du Bourget-du-Lac. A l’origine du projet, des Savoyards, Michel Barnier qui fut ministre de l’Environnement et Commissaire européen, Hervé Gaymard, ancien ministre et Jean-Pierre Vial, sénateur de Savoie. Dans le groupe des développeurs, Jean Therme directeur de la recherche technologique au Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives, qui a apporté l’idée de créer un Institut national de l’Énergie solaire.

Bientôt 30 ans plus tard, Savoie Technolac, affiche un bilan plus que positif, comme l’ont présenté mardi, Luc Berthoud, président de Savoie Technolac et Jean-Jacques Duchêne, directeur général. Pour la presse nationale en fait surtout parisienne, ce fut une découverte, dans un cadre magnifique entre la Montagne du Chat, le Mont Revard, et l’extrémité du lac du Bourget, avec en toile de fond, le Massif de Chartreuse et le Granier.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI