Eau

Sécheresse sur l’Axe Saône : une approche plus globale

 Un arrêté cadre interdépartemental a été signé le 9 juin par Pascal Mailhos, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône pour intégrer gestion de l’Axe Saône dans le dispositif de gestion de la sécheresse de la circonscription départementale du Rhône.

L’axe Saône fait l’objet d’une coordination entre sur départements traversés ou longés par la Saône depuis sa source au pied des Vosges, jusqu’à confluent avec le Rhône :  Vosges,  Haute-Saône, Côte-d’Or,  Saône-et-Loire, Ain, Rhône. Cet arrêté relatif à la gestion de la ressource en eau en période d’étiage complète le dispositif mis en place dans le Rhône.
Ces arrêtés réglementent les usages de l’eau en cas de sécheresse et définissent les règles et mesures de limitation des usages ou d’activités. Lorsque les conditions hydro-climatiques le nécessitent, le préfet peut prendre un arrêté qui définit, pour une durée précisée, les zones de gestion  soumis à des mesures de gestion de la

Une approche globale de la sècheresse sur l'axe de la Saône
Une approche globale de la sècheresse sur l’axe de la Saône

sécheresse.
La vigilance, l’alerte, l’alerte renforcée et la crise sont les quatre niveaux de gravité. Les mesures de gestion sont progressives et varient selon l’intensité :
– La vigilance informe d’une dégradation des ressources ;
– L’alerte instaure des mesures de restriction qui sont intensifiées en alerte renforcée ;
– Le niveau de crise priorise l’approvisionnement en eau potable et les usages liés à la santé, la salubrité et la sécurité.
Les zones de gestion sont cartographiées en annexe .
Pour rappel, la sécheresse dans la circonscription départementale du Rhône est gérée sur  trois territoires :
– le territoire de l’Est lyonnais qui couvre les 3 couloirs fluvio-glaciaires de la nappe de l’Est lyonnais partagée entre le Rhône et l’Isère et qui est l’objet de l’arrêté cadre interdépartemental de l’Est lyonnais en date du 31 mars 2022 ;
– le territoire de l’axe Saône qui comprend les communes concernées par la Saône et sa nappe d’accompagnement ;
– le territoire dit intra-départemental du Rhône qui comprend le reste de la circonscription départementale du Rhône.

Le préfet rappelle à chacun que la préservation de la ressource en eau est l’affaire de tous en tout temps. Le préfet invite les usagers, particuliers, industriels, agriculteurs et collectivités à adopter les bons réflexes pour une gestion économe de l’eau dans les usages quotidiens qu’elle provienne de prélèvements dans les cours d’eau, les nappes ou des réseaux publics de distribution.
Clément COTI

VOIR AUSSI