Construction et aménagement

SERFIM : un projet de phytocentre dans la Vallée de la Chimie

SERFIM : un projet de phytocentre dans la Vallée de la Chimie

SERPOL filiale du groupe SERFIM porte  dans la Vallée de la Chimie une activité de phytocentre pour dépollution de terres par l’utilisation de plantes.

Une bonne partie des parcelles de la vallée de la chimie ne peuvent plus recevoir d’activité industrielle permanente. Dans le cadre du Plan de prévention des risques d technologiques (PPRT)  le nombre de personnes employées sur un secteur est strictement limité.  La réhabilitation des sols  de la Vallée de la Chimie suppose aussi la mobilisation d’une capacité locale de dépollution.

C’est pourquoi SERPOL  pôle dépollution du groupe SERFIM a proposé de lancer un projet de dépollution des terres polluées des  hydrocarbures sur une plate-forme utilisant des végétaux. La société prépare l’installation de cette activité sur un terrain situé au nord de la raffinerie Total, sur une plate-forme déjà aplanie, près de la rive gauche du canal latéral au Rhône. Le terrain  offre une surface de 3,2 hectares, pour les installations techniques, la préparation des terres, leur traitement. Il sera aménagé pour protéger le sol de la percolation des effluents, et son entrée sera strictement contrôlée.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI