Énergie

Serge Dufoulon : la transition pose la question du sens de l’énergie

Pas facile de trouver un spécialiste des sciences humaines pour parler de transition énergétique, lors du colloque des Jeunes de la Société Française d’Energie Nucléaire, le 11 avril à Lyon. Serge Dufoulon, sociologue, anthropologue, professeur de Sociologie à l’Université Pierre Mendès France à Grenoble, a relevé le défi. En annonçant d’emblée la couleur. « Un anthropologue travaille dans la symbolique. C’est quelqu’un qui tient un discours large sur les sociétés et les cultures. La sociologie n’a pas de tabou. Nous lisons la réalité, comme un livre ». Il suffit de voir la société fonctionner, les individus agir pour comprendre la place de l’énergie.

Tout le monde veut consommer plus

Tout le monde veut consommer davantage d’énergie, il faut être protestant pour renoncer à consommer plus ! ” Pour Serge Dufulon, la question de la transition énergétique n’est pas seulement technique ou économique. “ Il n’y a pas transition s’il n’y a pas des hommes et des femmes ». Or, les femmes et les hommes sont souvent oubliés. “ L’innovation ne tient pas compte des systèmes symboliques pourtant concernés par la transition énergétique.

La sociologie s’intéresse aux conséquences de mutations environnementales sur la gestion des ressources, l’eau, l’emploi, sur les ressources halieutiques. On peut penser que la transition apportera beaucoup d’emplois dans l’énergie, des formations nouvelles, des écoles très pointues qui formeront les nouveaux experts de demain.

Mais il faut se pencher davantage sur les nouveaux fonctionnements sociaux de la révolution énergétique. Il faut s’interroger sur la question du risque, sur les questions de gouvernance, sur la transformation des territoires, sur la mobilité.

Il faut aussi aborder la transition avec la bonne échelle. Serge Dufoulon trouve ahurissant que la question énergétique ne soit pas abordée aujourd’hui au niveau européen, alors que l’Europe a été créée avec la Communauté européenne du Charbon et de l’Acier (CECA). ” Alors qu’on a le système de diplômes euroopéens LMD, vous êtes en train de penser : la  France aura ceci, l’Allemagne aura cela…“.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI