Science

L’Université Joseph Fourier 160 ème université dans le monde

L’université chinoise de Jioa-Tong, à Shanghaï publie chaque année un classement des universités. Ce classement a montré il y a quelques années, le retard pris par l’enseignement supérieur français, entre autres raisons, car cet enseignement est très morcelé. Ce classement, même discuté, constitue une base de comparaison.


L’université Joseph Fourier, Grenoble 1, université des sciences, des technologies et de la santé de Grenoble conserve sa place de sixième université française. Elle figure toujours dans le groupe des 200 premières universités au monde et entre dans le groupe des 100 premières universités pour les sciences physiques.


L’UJF figure à la160ème place, et dans la tranche des 59-79èmes premières universités européennes. Elle se situe au sixième rang des établissements français après l’Université Pierre et Marie Curie –Paris 6 (40ème place), après Paris 11 (43ème place), l’Ecole normale supérieure (70ème place), l’Université de Strasbourg (101-200ème place), Paris VII (101-200ème place) et juste avant Paris V (101-200ème place), Lyon 1, Polytechnique et l’Ecole Supérieure de Physique (201-302ème place). L’UJF est la deuxième université régionale à figurer dans ce classement et la seule université de Rhône-Alpes à être présente dans le top 200. L’UJF parvient à la 80ème place des universités mondiales en physique et à la troisième place des universités françaises après Paris 11 (19ème place), et l’Ecole Normale Supérieure de Paris (34ème place), et avant Paris 6-UPMC (84ème place).

Le classement mondial des universités réalisé par l’université chinoise repose des critères parmi lesquels la qualité de la formation, le nombre de prix Nobel et de médailles Fields ( mathématiques ) parmi les anciens élèves ; la qualité académique du corps enseignant ; le nombre de prix Nobel et de médailles Fields parmi les chercheurs et le nombre de chercheurs cités dans les revues de haut niveau dans 21 domaines; les résultats scientifiques, le nombre d’articles publiés dans Nature et Science (N&S) et le nombre d’articles indexés dans Science Citation Index-Expanded et Social Science Citation Index (PUB); la performance rapportée au nombre de chercheurs (per capita performance) – les précédents,résultats pondérés par le nombre de chercheurs à temps plein de l’établissement (PCP).
Tout le détail du classement sur : www.arwu.org



Classement de Shanghaï 2009 : l’Université Joseph Fourier toujours dans 200 premières universités mondiales



L’université de sciences et de santé figure aussi parmi les 100 premières universités en sciences physiques.


L’université chinoise de Jioa-Tong, à Shanghaï publie chaque année un classement des universités. Ce classement a montré il y a quelques années, le retard pris par l’enseignement supérieur français, entre autres raisons, car cet enseignement est très morcelé.


Ce classement, même discuté, constitue une base de comparaison. L’université Joseph Fourier, Grenoble 1, université des sciences, des technologies et de la santé de Grenoble conserve sa place de sixième université française dans le classement.Elle figure toujours dans le groupe des 200 premières universités au monde et entre cette année dans le groupe des 100 premières universités pour les sciences physiques.


L’UJF figure à la160ème place, et dans la tranche des 59-79èmes premières universités européennes. Elle se situe au sixième rang des établissements français après l’Université Pierre et Marie Curie –Paris 6 (40ème place), après Paris 11 (43ème place), l’Ecole normale supérieure (70ème place), l’Université de Strasbourg (101-200ème place), Paris VII (101-200ème place) et juste avant Paris V (101-200ème place), Lyon 1, Polytechnique et l’Ecole Supérieure de Physique (201-302ème place). L’UJF est la deuxième université régionale à figurer dans ce classement et la seule université de Rhône-Alpes à être présente dans le top 200.

L’UJF parvient à la 80ème place des universités mondiales en physique et à la troisième place des universités françaises après Paris 11 (19ème place), et l’Ecole Normale Supérieure de Paris (34ème place), et avant Paris 6-UPMC (84ème place).

Tout le détail du classement sur : www.arwu.org



VOIR AUSSI