Environnement

ST Micro a réduit son empreinte environnementale en 2015

Le rapport consacré au développement durable de STMicroelectronics pour 2015 souligne les résultats au niveau de la consommation de l’eau et au niveau de la séquestration de CO2

ST explique avoir poursuivi son engagement en faveur d’un approvisionnement responsable en énergies durable. En 2015, 22,5 % de l’énergie consommée provenait de sources renouvelables contre 7,4 % en 2012. L’entreprise a poursuivi la réduction de sa consommation d’eau grâce à un programme d’économies, de traitement et de recyclage. Pour la première fois, le  taux de recyclage et de réutilisation de l’eau a atteint 45 %.

ST a séquestré près de 228 mégatonnes de CO2 grâce à ses programmes de reforestation, compensant plus de 40 % de ses émissions directes annuelles. L’entreprise explique avoir élargi la surveillance des risques liés à la chaîne logistique en demandant à la totalité de ses fournisseurs et sous-traitants clés de renouveler leur engagement à respecter la nouvelle version du Code de conduite de l’industrie électronique (EICC — Electronics Industry Citizenship Coalition).

Pour la sécurité des personnes, ST MIcro explique avoir enregistré un taux de fréquence des accidents (Recordable Case Rate) de 0,17 blessures et maladies liées au travail, et amélioré notre taux de gravité (Severity Rate) à 2,50 jours perdus.

ST a maintenu une forte présence dans les principaux indices de développement durable, parmi lesquels l’indice de durabilité du Dow Jones (DJSI) en Europe et l’indice FTSE4Good. Outre les indices relatifs aux aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance, ST Micro a amélioré sa performance quant à l’indice CDP (Carbon Disclosure Project) avec un score de 96B. Carbon Disclosure Project est une organisation internationale à but non lucratif proposant le seul système mondial permettant aux entreprises et aux villes de mesurer, divulguer, gérer et partager leurs informations environnementales.

Ce rapport, disponible au format PDF en cliquant ici, est conforme aux lignes directrices de l’initiative GRI qui représentent les standards les plus stricts en termes de reporting sur le développement durable. ST a également été l’un des premiers signataires du Pacte Mondial des Nations Unies.

 

VOIR AUSSI