Energie

Stimergy invente la chaudière numérique

Stimergy invente la chaudière numérique

La société STIMERGY créée par Christophe Perron, propose la mise en place de système de récupération de chaleur des serveurs informatiques.

Au lieu de mettre du fioul, du gaz ou du charbon dans sa «  chaudière  informatique «  Christophe Perron, fondateur de Stimergy met des électrons. Les électrons en mouvement des serveurs informatiques qui dégagent une énergie fatale, qu’il faut habituellement extraire, moyennant une dépense d’énergie.

Christophe Perron est ingénieur SUPEL EC, école spécialisée  dans l’électricité, l’électronique et l’informatique. Il a débuté sa carrière dans le secteur de l’électronique, chez des fabricants de semi- conducteurs, à Nantes puis chez ST Microelectronique, à Grenoble. Personnalité curieuse et entreprenante, il a ensuite décidé de rejoindre une start-up dans le domaine de la sécurité des transactions numériques.

C’est dans ce milieu qu’il a non seulement pris conscience de l’énergie dissipée par les serveurs et autres centres de calcul et de stockage, mais aussi de la nécessité de mettre en place un système réplicable de récupération de l’énergie. Christophe Perron a développé son projet au sein de l’incubateur Gate1 et de INRIA de Grenoble ( Institut National de recherche en Informatique et Automatismes). La participation au programme européen KIC InnoEnergy prolonge son incubation.

 

Un premier prototype est installé en situation réelle dans un immeuble résidentiel, suite à des partenariats établis avec l’INRIA, un chauffagiste et l’OPAC38. Ce prototype s’intègre à l’éco-système économique et permet de valider l’efficacité de la chaîne d’optimisation énergétique. Après un an de fonctionnement, Benoit JEHL, Directeur Développement Durable de l’OPAC38 conclu : « on voit très bien la baisse du besoin en énergie à rigueur climatique constante »

Pour donner une idée du rendement attendu, des serveurs générant une puissance thermique de 4 KW permettent d’apporter 60% de la chaleur nécessaire pour l’eau sanitaire d’un immeuble occupé par 100 personnes. Chaque serveur en fonctionnement peut produire jusqu’à 80L d’eau chaude à 60°C par jour.

Christophe Perron a déposé un brevet, puis s’est mis à la recherche de partenaires et de marchés. Il est entré en contact avec EDF, et son projet a été primé dans le cade du Concours Energie Intelligent. EDF l’a mis en contact avec l’Université Lyon 3 Jean Moulin. Il travaille alors avec la direction du patrimoine de l’Université pour concevoir et mettre en place un système innovant permettant de produire l’eau chaude sanitaire pour une partie des bâtiments du site de la Manufacture, à Lyon.

VOIR AUSSI