1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Énergie
  6. /
  7. Nucléaire
  8. /
  9. Un programme de recherche...

Un programme de recherche sur les effets de Tchernobyl

Des chercheurs spécialisés sur le cancer sont réunis depuis ce lundi 16 février et jusqu’à mardi 17, au Centre de Recherche sur le Cancer à Lyon, pour mettre en place le projet ARCH, un projet soutenu par l’Union européenne.



La réunion est motivée par le fait que « Tchernobyl » (1986) a suscité au-delà des effets sanitaires, en Biélorussie et Ukraine, et peut être au-delà, une inquiétude énorme au sein du public. Malgré de nombreuses études, les conséquences exactes de la catastrophe demeurent un sujet de débat et de controverses, constatent les responsables du projet.


ARCH étudiera l’état de la recherche sur les conséquences sanitaires de la catastrophe. Le CIRC assume un rôle de coordination de toutes les recherches pertinentes pour déterminer où les efforts sont les plus nécessaires, et pour apporter un conseil sur la valeur potentielle des études proposées pour les prises de décision en matière de santé publique.



Un agenda de recherche



Les études menées après l’accident de Tchernobyl ont permis de faire de grands progrès dans la compréhension des effets des rayonnements sur la biologie humaine. Des études à grande échelle sur les personnes qui ont subi une exposition a long terme a de faibles niveaux de rayonnements ionisants pourront aider à répondre aux questions qui restent en suspens.



ARCH réunira des experts en épidémiologie, en pratique clinique, en pathologie, en recherche cancérologique, en dosimétrie, en radiobiologie, en génétique, en épigénétique, en évaluation du risque et en santé publique. Le projet recherchera aussi la participation des chercheurs et du grand public pendant la préparation de cet agenda. Un groupe collégial indépendant et extérieur s’assurera que le domaine de recherche est couvert de façon impartiale et que toutes les propositions sont suffisamment détaillées, justifiées et réalisables. Des chercheurs non européens seront associés. Les résultats d’ARCH projet seront communiqués aux autorités de santé publique des trois pays les plus affectes pour les aider à planifier des programmes de sante publique a long terme


Pour en savoir davantage sur le projet, consulter le site ( en anglais)


http://arch.iarc.fr


LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

CNR rassemble son offre

La Compagnie nationale du Rhône (CNR) lance sa plateforme CNR n’co qui rassemble l’ensemble de ses offres de collaboration dans les domaines de l’énergie verte, du portuaire et de l’ingénierie hydroélectrique. La nouvelle plateforme numérique CNR n'co entend s’adresser à...

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.