Mobilité

TET: la SNCF doit améliorer sa productivité

TET: la SNCF doit améliorer sa productivité

Le redressement des lignes des Trains d’Equilibre des Territoires, passe par une augmentation de la productivité de l’opérateur, en clair de la SNCF. Les subventions de l’Etat et des Régions  n’ont pas été utilisées pour réduire les coûts qui ont augmenté, alors qu’en Suisse, les subventions publiques ont été bien utilisées pour améliorer aussi la productivité.
Pour la commission présidée par Philippe Duron ( voir le Rapport Trains d’Equilibre des Territoires ” )la première condition de redressement de la trajectoire économique des TET repose sur d’importants efforts de maîtrise des charges de la part de l’opérateur.”
La Commission  estime ” que la trajectoire actuelle d’évolution des charges du ferroviaire n’est pas acceptable, n’ayant pas relevé d’exemple en France ou en Europe où la pérennité d’une exploitation pourrait être assurée sans des efforts de productivité de la part de l’opérateur. Une telle augmentation des charges ne peut être qu’insoutenable.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI