Bioéconomie

Traçabilité pour les abricots du Valais

Alors que les producteurs de fruits français, en particulier ceux de Rhône-Alpes, déplorent la concurrence déloyale de certains producteurs européens, les producteurs d’abricots du Valais (Suisse) peuvent se réjouir d’une protection de leur activité et d’une traçabilité des fruits proposés au bord des routes. L’abricot , un fruit qui aime les climats de vallées de montagne, est en effet une production de choix du canton suisse.

Introduites au printemps 2014, des obligations en matière d’affichage et de supports publicitaires veulent clarifier la provenance
des abricots vendus au bord des routes. Le bilan de l’été est positif puisque tous les stands contrôlés respectaient la directive du Conseil d’Etat du 23 mai 2014.
Le Service de l’industrie, commerce et travail (SICT) a réalisé 36 contrôles de stands d’abricots sur les 60 points de vente au bénéfice d’une carte de commerce itinérant durant la période de mi-juin à fin juillet. Quelque 23 points de vente étaient situés dans le Haut-Valais et 13 dans le Valais Central/Bas-Valais. Les points de ventes présentant simultanément des abricots valaisans et étrangers indiquaient clairement la provenance des fruits et aucune connotation valaisanne n’était utilisée.
La production d’abricots du Valais a été excellente en 2014 et que les kiosques à fruits ont pu être alimentés en suffisance. Les conséquences de la politique de diversification du verger valaisan permettent l’approvisionnement en fruit sur une plus longue durée (de mi-juin à fin août).

VOIR AUSSI