Environnement

Transition énergétique: la CFDT veut inclure la dimension professionnelle

La CFDT apprécie dans le projet de loi de transition énergétique, les objectifs énergétiques et climatiques et la diversification du mix énergétique.
Cependant, pour  la confédération les dispositions relatives au recul de la précarité énergétique sont insuffisantes. Le chèque énergie doit être complété de mesures permettant de sortir de la précarité énergétique pour le logement et pour les transports. Le syndicat regrette l’absence de dispositions favorables aux Plans de déplacement d’entreprises et d’administrations négociés et articulés avec les Plans de déplacement urbains.
Dans les territoires, la nouvelle gouvernance de l’énergie doit être ouverte aux parties prenantes afin de stimuler des initiatives citoyennes et favoriser une
économie et des activités de proximité, comme la rénovation thermique ou les circuits courts de production par exemple. La CFDT rappelle l’importance de la préparation des transitions professionnelles dont le projet de loi ne parle pas. Or, pour la CFDT, ” il faut sécuriser ces mutations, les anticiper et les
accompagner, notamment par la formation professionnelle.”

VOIR AUSSI