1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Transition Energétique : l’Etat...

Transition Energétique : l’Etat doit mettre en avant le rôle des villes

     France Urbaine, qui réunit les élus des villes, agglomérations et métropoles, demande au gouvernement de respecter le rôle des villes pour une transition énergétique durable et juste.

Les élus des grandes villes, agglomérations et métropoles de France urbaine attendent des actes du Gouvernement. Agiles, innovantes, responsables, les collectivités locales détiennent de nombreuses solutions pour faire la chasse au gaspillage de l’énergie. La France doit s’appuyer sur la fine connaissance du terrain des élus locaux pour sortir de sa dépendance aux énergies fossiles et réduire de 40 % sa consommation d’énergie d’ici 2050.

France urbaine, représentée par Nicolas Mayer-Rossignol, Maire de Rouen, président de la Métropole Rouen Normandie et co-président de la commission « Transition écologique » de l’association, a participé à la première réunion du groupe de travail « collectivités territoriales » sur la sobriété énergétique, en présence du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Christophe Béchu, de la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, et de la ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales, Caroline Cayeux.

Pour France Urbaine, le plan sobriété énergétique présenté par la Première ministre le 8 juillet dernier a des intentions louables : consommer moins, consommer autrement. Pour autant, des freins doivent être levés pour que les collectivités soient pleinement associées à la définition des objectifs et que ce plan soit efficace.

France urbaine a appelé le Gouvernement à reconnaître le rôle et les actions des collectivités locales dans la lutte contre le changement climatique et pour faire face à la hausse des prix de l’énergie. Les collectivités doivent être soutenues financièrement par l’Etat. Les démarches de sobriété, de rénovation des bâtiments ou de production locale d’énergies renouvelables doivent être facilitées et amplifiées.

Il convient aussi de changer le pilotage des politiques énergétiques  Les villes, agglomérations et métropoles sont les plus à même de mener la transition énergétique de manière juste et optimale, par leur proximité avec les consommateurs finaux et leurs usages, ainsi qu’avec les acteurs du secteur. Le pilotage local des politiques énergétiques est la garantie d’une bonne adéquation de ces politiques aux spécificités de chaque territoire ;

France Urbaine demande des mesures durables pour rendre pérenne la sobriété énergétique, pas seulement des mesures d’urgence. L’Etat, les organisations publiques et les grandes entreprises doivent montrer l’exemple. Enfin les villes sont les mieux placées pour prendre en compte des enjeux de justice sociale dans la définition et la mise en œuvre des mesures de sobriété énergétique.

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Connection

Connexion à votre compte

Récupération de votre mot de passe

Merci de saisir votre identifant ou votre adresse email