Mobilité

Transport et pollution : Le scandale diesel remet en cause la lutte contre les émissions de carbone

Transport et pollution : Le scandale diesel remet en cause la lutte contre les émissions de carbone

Les manipulations des constructeurs automobiles sur les émissions du carburant diesel, remettent en cause la maitrise de cette pollution. Le scandale a été évoqué lors de la conférence mondiale Transport et Pollution de l’air accueille à Lyon par l’Institut Français des Sciences et techniques des Transports, de l’Aménagement et des Réseaux IFSTTAR.

Le groupe Volkswagen n’exposera pas de véhicules de démonstration devant l’auditorium Mérieux de l’Ecole normale supérieure de Lyon à l’occasion de la conférence mondiale Transport and Air Pollution (TAP). Les industriels ne sont jamais très présents lors de cette rencontre scientifique mondiale accueillie depuis mardi et jusqu’à jeudi à Lyon. Mais le « diesel gate » les a incités à se faire discrets.  La découverte progressive de fraudes ou de manipulations sur les tests en laboratoires par plusieurs constructeurs a ébranlé la confiance.

Salah Khardi, chercheur à l’IFSTTAR, organisateur de la conférence TAP: de nouvelles règles s’imposent pour la maitrise des émissions CO2

Le scandale dérange aussi la Commission européenne  bien gênée pour ne pas avoir fait preuve de davantage de vigilance . La Commission, sur ce dossier comme sur d’autres est accusée d’être trop conciliante avec les entreprises au nom de la performance économique. Elle est soupçonnée par certains d’être trop soumise aux pressions des lobbies industriels, quitte à prendre le risque de voir remise en cause ses objectifs sanitaires et climatiques.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI