Tri des déchets : Genève un exemple à suivre

Avec 48,6%, le taux de tri des déchets urbains  a atteint un record en 2017, à Genève. Un chiffre historique qui devrait dépasser la barre des 50% en 2018. Le tri des déchets a augmenté de 3,1% depuis 2014.

Le nombre de déchets par habitant atteignait un total de 334 kilos par an au lancement du plan de gestion des déchets. A la fin de l’année 2017, il était de 299 kilos.

Un résultat  dû à la forte mobilisation des Genevois et  renforcé par l’engagement des communes. “Genève est en train de gagner sa bataille pour l’amélioration de la qualité et de la quantité du tri des déchets. Ce succès est un succès collectif, partagé entre le canton, les communes et tous les habitants qui ont su se mobiliser en faveur du tri”  a souligné M. Luc Barthassat, conseiller d’Etat chargé du département de l’environnement, des transports et de l’agriculture (DETA), dans le communiqué du Canton de Genève.

De nombreuses actions ont été mises en place, comme la campagne “la p’tite poubelle verte” lancée en 2016. Elle incite les habitants à mieux trier les déchets de cuisine.  Ce qui a permis une hausse record de plus de 30% des déchets de cuisine valorisés en trois ans. De surcroît, la  DETA a créé une application mobile pour la population. Disponible à l’adresse ge-collectedesdechets.ch,  cette application  “permet de manière simple et didactique d’avoir accès à la majorité des espaces de récupération à proximité du lieu où l’on se trouve” explique le canton dans un communiqué.

VOIR AUSSI