Actualités

Tricastin

Après l’accident de ligne sur le réacteur n°1 le mois dernier

Un nouvel incident affecte le réacteur n°3

Le vendredi 22 mars 2013 au matin, un nouvel incident s’est produit sur la ligne haute tension de 225 000 volts en sortie du réacteur nucléaire n°3 de la centrale nucléaire du Tricastin. Une fois de plus la rupture d’évacuation d’électricité conduit à la mise en danger du réacteur et à son possible emballement.

Le mois dernier c’était le réacteur n°1 qui subissait lui aussi une rupture de ligne avec explosion et menaçait la région.

En juillet 2011, c’était déjà déjà le transformateur de l’unité du réacteur n°1 qui prenait feu.

A chaque fois pour EDF : « aucune conséquence radiologique sur l’environnement et la population».

Les réacteurs vétustes du Tricastin qui ont tous dépassé leur durée de vie initiale de 30 ans doivent être fermés en urgence. Il y va de la survit de toute une région et de 400 000 habitants.

Fuites, fissures dans l’anceinte de béton, vannes et systèmes défaillants, maîtrise aléatoire du pilotage des réacteurs sont à présent le ot quotidien de cette centrale nucmléaire qui menace le plus grand complexe nucléaro-chimique du pays.

L’Autorité de Sureté Nucléaire qui a validé le prolongement de ces poubelles radioactives doit impérativement annuler toutes ses autorisations et imposer la fermeture immédiate et sans condition de la centrale nucléaire du Tricastin.

VOIR AUSSI