Environnement

Un champignon qui aide les arbres à lutter contre la sécheresse

Un champignon qui aide les arbres à lutter contre la sécheresse

L’association symbiotique entre les racines des arbres forestiers et les champignons ectomycorhiziens est une règle quasi générale, elle est indispensable à l’établissement et à la pérennité des forêts, de même qu’à leur productivité.

Les filaments fongiques des champignons symbiotiques associés aux racines prospectent le sol dont ils exploitent les ressources minérales solubles et l’eau au bénéfice de la plante hôte. En échange de ces éléments nutritifs, l’arbre alimente son partenaire en sucres simples, afin de pourvoir à ses besoins énergétiques. Dans la racine, un réseau de filaments fongiques colonise l’espace intercellulaire constituant un site d’échanges intenses entre les deux partenaires : sucres contre phosphore, azote et eau.

Cenococcum geophilum est le champignon ectomycorhizien le plus fréquemment associé aux racines des arbres des forêts tempérées et boréales. Il est très abondant lors des sécheresses estivales et ses ectomycorhizes protègent les racines de la dessiccation.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI