Environnement

Val de Gascogne et Bayer : une balance pour suivre l’activité des ruches en temps réel

En 2016 Bayer a prévu d’installer sur le territoire français 25 balances permettant de suivre l’activité des colonies en pesant le nombre des abeilles présentes dans une ruche, donc le nombre des abeilles sorties pour butiner.

La pose de la première balance a été réalisée dans le cadre d’une coopération entre Bayer et la coopérative Val de Gascogne. La balance a été installée sous une ruche d’un rucher situé chez un agriculteur adhérent de Val de Gascogne.   L’objectif est de mesurer dans le temps les variations de poids de la ruche en fonction de la présence  ou de l’absence des abeilles. Les informations relayées en temps réel sur un site web dédié permettent à l’agriculteur de suivre à distance le comportement de la ruche. Elles indiquent l’activité des abeilles en fonction de la climatologie, des heures de la journée, pouvant être mises en relation avec la présence des fleurs sauvages et cultivées du territoire.  Ceci permet de conseiller les agriculteurs selon les principes d’une agriculture durable, dans le respect des pollinisateurs et de l’environnement. Lors de la floraison, l’agriculteur n’est pas autorisé à traiter avec un insecticide en « présence d’abeilles », même si le produit  utilisé comporte la « mention abeilles ». La notion de « présence d’abeilles » est en effet difficile à définir. Les abeilles butinent dès que la température extérieure dépasse 12°C et sont encore plus actives quand le soleil brille. L’utilisation des balances permet de visualiser l’activité des insectes en temps réel et d’adapter les horaires de traitement.
Deux autres initiatives ont été prises par Bayer et la coopérative. Une fiche sur les bonnes pratiques agricoles a été distribuée aux 1200 agriculteurs adhérents de Val de Gascogne dans le guide « cultures de printemps ». Le document permet de mieux comprendre le rôle des pollinisateurs  et favorise le dialogue avec les apiculteurs.

Enfin une  journée « Val’ternative Ecophyto » a permis  à un spécialiste de Bayer d’intervenir avec un apiculteur-agriculteur .  Val de Gascogne a présenté les résultats de l’étude de l’offre alimentaire autour du rucher réalisée avec Invivo. La présentation a sensibilisé les agriculteurs aux bonnes pratiques vis-à-vis des abeilles, grâce notamment à une démonstration concrète de la balance placée sous une ruche… Fort des résultats de l’installation de la première balance, Val de Gascogne prévoit de mettre en place dès ce printemps une deuxième balance sur un autre rucher, dans la zone du Lectourois.

VOIR AUSSI